A CONTRE TEMPS

DU DANSERAS

DANSER EN MESURE

TEMPO DES

DANSES ROCK

ABRÉGÉ DES RYTHMES DES DANSES

HISTOIRE D'EAU

Hydratation

MAINTIEN

Positions du corps

MEMENTO

Conseils

DÉHANCHER

correctement

HISTOIRE D’EAU


Combien de danseurs et danseuses s'obligent à boire de l'eau pendant les cours de danses ou lors d'une soirée ?

La danse de salon est un sport ! Souvenez-vous de vos vêtements imprégnés de transpiration lors d'une soirée dansante.

Le danseur doit respecter son corps et ses besoins... et particulièrement s'hydrater !

Le meilleur moyen de s'hydrater, c'est de boire de l'eau.


I - Pourquoi s'hydrater, et quel rôle joue l'eau dans notre organisme ?

L'eau représente près de 70 % du poids, suivant que l'on est plus ou moins adipeux (la graisse contenant 25 % d'eau contre 72 % pour les muscles).

L'eau suit un circuit dans l'organisme: elle est ingérée, répartie pour assurer les différentes fonctions, filtrée puis rejetée.

C'est pour alimenter ce circuit que nous devons faire le « plein »... d'eau !

Les besoins d'une personne sédentaire sont de 2,5 litres par jour, dont 1,5 litre de boisson; le reste étant fourni par les aliments. Ces 2,5 litres servent à compenser la perte journalière de 2,5 litres dans les urines, les selles, la sueur et l'air expiré (dans cet air expiré, L'eau est perdue sous forme de vapeur d'eau).


La thermorégulation, notamment, nécessite lors d'un effort physique, une consommation d'eau importante, d'autant plus grande que l'air est chaud et humide. Suivant les conditions, un individu effectuant un effort physique verra ses pertes en eau multipliées par 5, voire par 6.


La déshydratation comporte des risques !

Il faut savoir qu'une perte d'eau de 2 à 3 % de son poids, entraîne une baisse de la fluidité sanguine, ainsi qu'une diminution de son volume et donc de sa pression. En effet, le corps prend l'eau dont il a besoin dans le sang. La baisse de la pression sanguine peut occasionner des problèmes circulatoires, baisse de la capacité de thermorégulation (une perte de 2 % du poids du corps en eau fait monter la température à 38,50 C; une perte de 3 %, à 39° C), et baisse également le potentiel physique.

Ainsi en perdant 2 % de votre poids en eau, vous constaterez:

1-une baisse de 20 % de l'intensité maximum de votre effort;

2-une baisse de 20 % de votre endurance;

3-une baisse de 10 % de votre volume d'oxygène, c'est-à-dire la capacité à assimiler l'oxygène de l'air; en effet les échanges gazeux s'opèrent dans les poumons grâce à la différence de pression de ces gaz entre l'air et le sang. Si la pression baisse, le gaz carbonique a du mal à passer dans l'air, et l'oxygène dans le sang.

Une perte de 2 à 3 % de votre poids du corps en eau représente tout de même 1 à 1,5 litre en moins, avant d'en arriver là, on a soif; mais lorsqu'on éprouve la soif, c'est que l'organisme est déjà en manque.